Pink.Canary

......



Point de croix
Broderie
Stumpwork
Feutrine

Tilda
Bijoux
Chéri

03 février 2010

Une seconde après de William R. Forstchen

1_sec

Présentation de l'éditeur : Ce qu'il y a de terrifiant dans cette histoire, c'est qu'elle pourrait réellement arriver ! Black Mountain, Caroline du Nord. John Matherson, ancien colonel de l'armée américaine et professeur d'histoire au collège de Montreat, s'apprête à fêter l'anniversaire de sa plus jeune fille. Quand survient une panne de courant. Les appareils électriques s'éteignent, la musique s'arrête... Plus étrange, les téléphones portables ne fonctionnent plus; même les voitures sur l'autoroute toute proche stoppent brusquement. John Matherson pense tout d'abord aux effets d'une forte tempête solaire déclenchant un gigantesque court-circuit. Mais les jours passent et la population de Black Mountain doit se rendre à l'évidence: quelque chose de bien pire s'est produit. Ce roman raconte comment une explosion nucléaire à haute altitude au-dessus des Etats-Unis provoque la destruction des systèmes électriques et électroniques, l'arrêt de tous les moyens de transmission et de transport. Le pays, paralysé, s'enfonce dans le chaos, la violence et la famine. La petite communauté de Black Mountain parviendra-t-elle à survivre au black-out ? Saura-t-elle résister aux hordes de réfugiés affamés ?

Les + : Réalisme + crédibilité = possible forte angoisse. Les personnages sont crédibles, pas de héros, une esquisse de gros méchant, ça va. On est dans le flou, on parle d'IEM ok, mais qui? pourquoi? De toute façon on s'en fiche, faut trouver de la nourriture pour les gosses et comment on va faire pour les chiens? et si je n'ai pas mes médicaments, je deviens quoi? Ca m'a pris aux tripes, certains évènements douloureux sont prévisibles et j'ai appréhendé avec le personnage principal. Et à la fois, pas de larmoiements, pas de gore comme c'est le cas pour La Route de MacCarthy par exemple. Normal, c'est juste l'année qui suit la "catastrophe". Ca ressemble bien plus à Jericho, la série, mais dans une plus grande ville. Une reflexion sur "et moi, j'aurais fais quoi?" qui de toute façon ne peut pas trouver de réponse juste à 100% car le jour ou ça arrive, ce n'est pas la même chanson. On peut être soit plus lâche (ou raisonnable), soit héroique (ou inconscient), ça dépend du point de vue.

Les - : bon, ce genre d'histoire à déjà été traitée même un peu différemment, rien de super nouveau donc. Il y a une petite romance entre le personnage principal et une réfugiée qui tombe à plat, aucun intérêt, elle sert à rien (la fille et la romance) vu que ce n'est quasi pas développé. Il y a une autre romance, comment dire, assez convenue dans sa finalité. Et le bol, quand même, le personnage principal est un ancien de l'armée assez haut gradé et enseigne l'histoire militaire! Enfin, même si les personnages sont ammenés à prendre des décisions parfois atroces à cause de la situation, j'ai eu un peu trop de "mais enfin, on est américains, c'est l'Amérique, enfin...on ne peut pas faire ça, ça ne peut pas nous arriver, on vaincra, God Bless America". Après, on peut comprendre et transposer... "mais enfin, nous sommes dans le pays des droits de l'Homme"...tout ça tout ça...Parce que finalement l'humain est terrible et naïfs à la fois.

Conclusion : le post apocalyptique, what else? J'adoooooore ce genre. J'ai essayé un peu d'analyser le pourquoi et j'en reviens au même point : j'aime les rues dépeuplées en général et j'aime voir comment réagissent les humains face à la fin du monde mais en fiction seulement, je ne souhaite pas la fin de l'humanité biensur (je ne pourrais plus lire déjà et dire du mal des humains hein). Un thème bien abordé et dérangeant quand on y pense vraiment. Il y a même un petit topo sur les IEM à la fin. Entre le petit malaise et le distrayant. Je ne peux pas vous dévoiler la fin donc difficile de vous dire le fond de ma pensée.

Et sinon, je me suis demandé un peu tout le long : et Charles Ingalls, à son époque, il aurait fait comment?

Challenge 1% Littéraire chez Levraoueg 3/7
Challenge Crazy SF chez Geishanellie 1/3 (Post apocalyptique)

challenge_du_1_litteraire_20092  45903861_p


Posté par Pink Canary - Lu/vu/écouté... - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

  • Pareil!

    J'ai eu un peu le même sentiment que toi, un peu l'angoisse de se dire que ça pourrait arriver ou pire que ça a été évité de justesse plusieurs fois déjà...J'ai bien envie d'une suite quand même, il y aurait matière à explorer sans pour autant rejoindre "La route". Par contre la petite romance ne m'a pas dérangée, ocupée à me ronger les ongles que j'étais!
    bises et bonnes lectures

    Posté par Solène, 03 février 2010 à 14:04
  • merci pour cette critique qui va au delà du simple synopsys et du c'est bien ou c'est nul.
    cela m'a donné envie de le lire.

    Posté par papillon, 03 février 2010 à 16:33
  • @Solène : faisons des provisions de boites de conserves, de médocs, de clopes...pour monnaie d'échange! Une suite oui, mais faut pas que ça tourne La Route, hien, je suis traumatisée moi!
    @Papillon : je suis super contente alors, c'est un peu le but de ce genre de billets d'avoir un avis sur le livre ou une réaction de lecture (ou pas)! Je te le prète si tu es sage et si tu fais la cuisine pendant 1 semaine! ;-D

    Posté par Pink.Canary, 04 février 2010 à 18:40
  • Je suis bien heureuse que mon défi te permette de t'adonner à la lecture d'un genre que tu aimes beaucoup. Pour moi, j'aime le p-a. seulement si c'est très futuriste, sinon si c'est trop réel j'ai beaucoup de difficulté :S

    Posté par GeishaNellie, 05 février 2010 à 00:38
  • Ah voui, ça fait envie quand même...
    J'aime beaucoup ce genre aussi, mais surtout en film.
    Quant à se poser la question "qu'aurais-je fait à sa place?", on vient de regarder "The box" avec Miss Sourire niais et Cyclope et... rien n'est simple, franchement...
    Bises!
    Lili
    PS: J'adore le look de ton blog, Pink!

    Posté par Lili, 11 février 2010 à 15:00
  • Vu la présentation du livre, ça m'a tout l'air d'être une nouvelle version de RAVAGE de René Barjavel (sorti en 1943). Si tu aimes le genre post-apocalyptique (c'est mon cas), tu ne seras pas déçu par ce roman, qui est une référence.

    Posté par Crr, 16 mars 2010 à 18:14

Poster un commentaire







  • HalloSAL 2
  • ♥Fini(s) en 2010
  • 1)."Beach Cottage" - CCN

    COIN LECTURE

    Pour tout savoir sur
    les livres et moi,
    cliquez sur le blinkie